L’histoire de la cuisine japonaise

Les origines du sushi, maki et autres plats

sushi.jpg
En parlant de cuisine japonaise, les sushis, maki sushis, restent au cœur de ses plats les plus succulents. Mais d’où proviennent-ils exactement ? Sushi dont « su » signifie vinaigre et « shi » signifiant riz, donna au final l’expression riz vinaigré,  c’est comme ça qu’ils les appellent. Au départ, les japonais ne voulaient pas marier le riz avec les poissons, ils ont ainsi trouvé l’idée de conserver les poissons par le biais du riz vinaigré. En ayant apprécié le goût du riz vinaigré collé au poisson, c’est là qu’est apparu le sushi. Il était par la suite devenu une habitude alimentaire.

La cuisine japonaise s’exporte de plus en plus

cuisine-japonaise.jpg
On  a souvent parlé de Japon en matière de jeux vidéo et de technologies mais ce n’est pas tout. Ils sont aussi bien réputés pour leur cuisine souvent marquée par la friture et les plats en sauce comme les nuggets, les saucisses panées, les porcs, et bien d’autres. La preuve, les sushis se trouvent un peu plus partout et sont actuellement considérés comme un plat de luxe notamment dans le monde occidental mais aussi jugés comme plats difficiles à bien préparer. On peut dire que les sushis ont fait connaître internationalement la cuisine japonaise. De ce fait, de nombreux pays cherchent actuellement à acquérir de temps à autre les secrets professionnels de la cuisine japonaise afin de les appliquer et les mettre en valeur aussi. Et même partout dans le monde, la cuisine japonaise figure parmi les plus demandés en matière de cours de cuisine. Dès fois, on remarque même l’assistance d’un cuisinier japonais lors de ces formations. Ce qui dit que le Japon a bien pris son envol dans le monde culinaire et se trouve classé parmi les pays les plus reconnus dans les grandes œuvres culinaires, c’est pourquoi sa gastronomie s’exporte de plus en plus et commence à remporter souvent le prix de la meilleure cuisine.